Environnement

À bien des niveaux, la MRC du Granit fait figure de pionnière en matière de protection de l'environnement. 

Le service de l'environnement de la MRC du Granit s'affaire à la gestion de différents projets liés à la protection de l'environnement en suivant la ligne directrice que les maires ont prise plus récemment, avec le projet éolien communautaire d'abord, le bâtiment certifié LEED ensuite et l'intégration du bâtiment au premier microréseau,  l'environnement occupe une place importante dans les actions des élus et des gestionnaires de la MRC du Granit.

Les collectes des différentes matières concordent également avec cette grande volonté de réduire l'empreinte humaine sur notre milieu. Avec le Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR), la MRC du Granit s'est également dotée d'objectifs pour continuer de poser des gestes responsables en environnement afin de demeurer un modèle pour notre relève.

L'équipe

Sophie Bourassa
Responsable de l'évaluation et de l'environnement
819 583-0181 poste 107

Mélanie Boucher
Coordonnatrice à la gestion des matières résiduelles
819 583-0181 poste 110

Catherine Bolduc 
Agente de bureau - environnement, boues de fosses septiques
819 583-0181 poste 233

Robert Gagné 
Agent en environnement

 

Plan de gestion des matières résiduelles

Tel que l'exige la Loi sur la qualité de l'environnement (LQE) du Québec, la MRC du Granit a révisé son Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) en vue d'identifier des orientations et des objectifs pour améliorer la gestion des matières résiduelles générées sur son territoire pour la période de 2016 à 2020. Le PGMR est entrée en vigueur officiellement le 17 août 2016.

Ce grand exercice de réfléxion a mené les décideurs à établir des orientations et des objectifs qui concordent avec les objectids et principales stratégies du Plan d'action 2011-2015 de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles (PQGMR).

Pour contribuer à l'objectif provincial ultime qui est de n'éliminer que le résidu ultime au Québec, la MRC du Granit se donne les lignes directrices suivantes : 

  1. Prévenir et réduire la génération de matières résiduelles notamment en promouvant la consommation responsable, les changements de comportement et la gestion responsable;
  2. Améliorer la quantité et la qualité des matières recyclables et valorisables en promouvant le tri à la source;
  3. Détourner de l'enfouissement le plus de matières possible pour n'éliminer que le résidu ultime;
  4. Mettre à la disposition de tous les générateurs les différents services, infrastructures et moyens nécessaires pour une bonne GMR, dont une meilleure connaissance et précision des inventaires.


En plus de ces quatre lignes directrices, la MRC du Granit souhaite présenter une cinquième ligne directrice signifiant au ministre de l'Environnement et son ministère un élément sous sa responsabilité:

5. Signifier au ministre de l'Environnement et aux fonctionnaires de son ministère qu'il est plus que temps de solutionner les problématiques du verre, du suremballage, du gaspillage alimentaire et de la mise en marché de toute une panoplie de produits avec une trop courte durée de vie, irréparables ou générant des matières résiduelles non valorisables ou difficilement valorisables. La MRC du Granit demande au gouvernement la mise en œuvre active, voire accélérée, de son propre plan d'action 2011-2015.

Pour en apprendre davantage sur les orientations et les actions ciblées, consultez le document complet du PGMR.

Brigade verte

En collaboration avec le Conseil régional de l'environnement de l'Estrie (CREE), des étudiants scillonnent en saison estivale les 20 municipalités du territoire pour promouvoir les bonnes habitudes en gestion des matières résiduelles. 

Identifiés comme « la Brigade verte », ces étudiants veillent à offrir des conférences sur le bon tri des matières résiduelles, des ateliers de sensibilisation dans les services d'animation estivale (SAE) et interviennent sur le terrain dans le cadre de différents événements festifs à travers toute la MRC. Leur mandat les amnènent également  à visiter les citoyens à leur domicile dans le but d'échanger sur leur participation et leur perception de la gestion des matières résiduelles. Ces activités se déroulent du mois de juin à la mi-août.

La présence de la Brigade verte répond à plusieurs orientations du Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR). Que ce soit au niveau de la réduction de l'enfouissement, l'augmentation du compostage ou les activités de sensibilisation, leur présence dans nos municipalités a un impact significatif.